2011
France
15 min
Court-métrage documentaire

Ô ma douce

Réalisé par Chantal Marchon

Scénario
Chantal Marchon
Image
Chantal Marchon, Bernard Martinot
Montage
Chantal Marchon
Musique
Richard Dunbar
Production
Vidéka

Mémoire - Trace - Prison

« Ô ma douce »
Sur les murs de sa cellule, sur sa peau, dans les lettres de sa compagne, chaque détenu laisse des mots, des noms, des chiffres, des dessins. Ô ma douce est un essai sur la trace, tourné au Couvent Sainte-Claire, ancienne prison de Perpignan.

Textes dits par Catherine Pieyre de Mandiargues et Michel Picod

Lieux de tournage en Languedoc-Roussillon
Perpignan, Monastère Sainte-Claire Afficher la carte des lieux de tournage
Diffusion et récompenses

- 10e festival du film documentaire de Lasalle en Cévennes – 2011
- Rencontres cinématographiques de Pézénas - 2011
- Les Écrans du Languedoc, Balaruc-les-Bains – 2011
- 22e Sunny Side of the Doc, La Rochelle – 2011
- Festival de cinéma Confrontation, Institut Jean Vigo, Cinémathèque euro-régionale de Perpignan – Avril  2012

Imprimer cette fiche
  • Une mère rom, entourée de ses trois enfants, fait la manche

    Roms, la mémoire retrouvée

    Benoît Califano et Laure Pradal
    2003
    57 min

    Le temps de la Seconde Guerre mondiale fut pour les tsiganes celui d’une persécution jamais atteinte dans leur histoire, pourtant lourde de traitements inhumains. Ce génocide oublié forme le coeur de notre documentaire.

    En savoir plus
  • Photo de famille d'un homme et de ses deux femmes, assis sur un canapé

    Le Mariage d'Alex

    Jean-Marie Teno
    2002
    45 min

    Chronique d’une après-midi particulière pendant laquelle la vie de trois personnes bascule. Alex, le mari, va chercher sa seconde épouse pour la ramener chez lui. Élise, son amour de jeunesse et première épouse, l’accompagne comme l’exige la tradition.

    En savoir plus
  • Portrait en noir et blanc d'Italo Svevo

    La Conscience de Svevo

    Nathalie Combe et Yann Sinic
    2000
    42 min

    « On ne devient pas écrivain par pur génie ou par un surgissement de l’inspiration. On le devient comme d’autres décident soudain de prendre la mer pour faire le tour du monde : pour connaître d’autres espaces, d’autres émotions.

    En savoir plus
  • Les Inconnus de la terre

    Mario Ruspoli
    1961
    40 min

    À la fin des années 1950 apparaît une nouvelle vague de cinéma documentaire qu’Edgar Morin et Jean Rouch ont nommé le « cinéma vérité » et qui est ensuite plus précisément dénommé le « cinéma direct » par Mario Ruspoli.

    En savoir plus