28 Mai 2020

Reprise progressive des tournages en Occitanie

Applications des règles sanitaires strictes

Les tournages ont marqué un coup d’arrêt dans toute la France, le 13 mars dernier.
L’Occitanie n’a pas été épargnée, avec l’arrêt de 15 films en tournage ou en préparation. Toute la filière de production a été très impactée, également la post-production, la distribution, les festi
vals, les salles de cinéma.
Cette crise sanitaire est tombée au cœur du printemps, alors que l’Occitanie s’apprêtait à vivre, comme chaque année à cette période, un pic d’activité avec de nombreux tournages.

Pendant cette longue pause forcée, en lien avec ses deux tutelles (Région et DRAC) chaque secteur d'Occitanie films a entretenu des échanges avec les structures et associations de professionnels en région et, pour l'accueil des tournages, en association avec Film France la Commission du film Occitanie films a continué d’entretenir des liens permanents avec l’ensemble des productions de fiction et les professionnels en région et se tenir informée des évolutions du secteur.
Face à cette crise hors norme, les sociétés de productions, à la mesure de leurs moyens, ont cherché des solutions pour contrer les pertes économiques et éviter de plonger dans la précarité de nombreux intermittents, intermittentes et prestataires techniques de la région. Tâche rendue d’autant plus difficile étant donné que la très grande majorité des films n’étaient pas couverts par leurs assurances en cas de sinistre de pandémie. L’État, le CNC et la Région Occitanie ont mis en place plusieurs mesures fortes pour pallier cette crise.

En ce début juin, l’horizon se dégage et la reprise des tournages se confirme. Le tournage de la quotidienne Demain nous appartient a repris depuis le 18 mai à Sète, la quotidienne Un si grand soleil reprend son tournage le 1er juin à Montpellier, la saison 5 de la série Tandem reprend le 29 juin à Montpellier, le long-métrage Presque de Bernard Campan et Alexandre Jollien reprend à partir du 8 juin à Montpellier et le long-métrage Mes frères et moi de Yohan Manca débutera à Sète à partir du 3 août. D’autres projets de séries, d’unitaires TV et de long-métrages envisagent de tourner dans les mois qui viennent en Occitanie.

Mais la question essentielle concerne bien entendu les règles sanitaires sur les tournages. Les préconisations du CCHSCT (Cinéma / Audiovisuel) sont en passe d’être validées par le Ministère du travail et le Ministère de la santé et feront références pour toute la profession. Ces règles, sans aucun doute indispensables, seront très contraignantes autant pour les postes artistiques que pour les postes techniques et logistiques sur les plateaux. Aussi, elles engendreront un surcoût à assumer par les productions. Mais la sécurité des équipes et des lieux de tournage reste une priorité
absolue.
Toutes les sociétés de production ont à cœur la sécurité sanitaire. Telsète /Newen a rédigé un livre blanc de préconisations sanitaires pour la protection de ses salariés et collaborateurs, France Télévisions a mis en place également un protocole sanitaire très strict avec l'application des gestes barrières et des règles de sécurité sanitaire.

Aussi pour accompagner au mieux cette reprise, les Villes et les Préfectures en région sont mobilisées pour faire appliquer aux tournages les précautions les plus adaptées sur l'occupation du domaine public.

Dans cet élan de reprise si singulier, la prudence et la vigilance restent de mise. La Commission du film Occitanie films accentue pour les semaines à venir son travail d’accompagnement avec tous les professionnels pour que les tournages reprennent dans les meilleures conditions.

Nous continuerons enfin à relayer des informations et à partager des réflexions dans le cadre de rencontres professionnelles, mises en place avec la Région Occitanie et la DRAC.