25 Mars 2021
En ligne

Films en fabrication : co-productions Occitanie - Amérique latine

 

Dans le cadre du festival Cinélatino, 33èmes rencontres de Toulouse (19-28 mars 2021), Occitanie films, l’Association des producteurs indépendants d'Occitanie (APIFA) et Cinélatino proposent une rencontre en ligne le jeudi 25 mars 2021 de 15h à 17h30 afin de présenter plusieurs projets de films liant l’Occitanie et l’Amérique latine, en présence des équipes des films. Illustrée par des extraits et premières images de ces oeuvres, cette rencontre permettra de comparer les démarches et modalités de mise en place de ces co-productions internationales et leur processus de création :

- Juan contre les monstres d’Elvira Diaz (24 images, Las películas del pez - Chili)  

Synopsis

Depuis le 18 octobre 2019, le Chili connaît sa plus grande crise sociale depuis la fin de la dictature. Une hausse du prix du ticket de métro à Santiago a été le détonateur de cette fronde sociale inédite contre le gouvernement du président milliardaire Sebastián Piñera et son système économique ultra libéral. Juan Saravia, 46 ans, petit vendeur de sandwich dans un quartier populaire de Santiago, est l’un des ennemis les plus redoutés des soldats et des carabiniers. Depuis des années, il traque avec acharnement, un par un, les criminels en uniforme d’hier et d’aujourd’hui qui tentent de se fondre dans la société pour fuir la justice. Cette chasse à l’homme est une véritable obsession pour Juan et parmi les hommes qu’il poursuit, il compte bien un jour identifier le bourreau responsable de la mort de son père qu’il aimait tant, José. Devenu père à son tour, il veut régler ses comptes avec les monstres qui lui ont volé son enfance. Juan a soif de justice...

- Notre refuge de Lorena Zilleruelo (Minimum moderne, Les films de l’œil sauvage, Capicùa films - Chili)

Synopsis :

A 12 ans, Andrea a décidé de devenir David. Ses parents n’ont plus eu de fille, mes parents n’ont plus eu de nièce, je n’ai plus eu de cousine. David nous a rassuré, nous expliquant qu’il avait toujours été un garçon, mais dans un corps qui ne lui appartenait pas. Aujourd’hui, mon cousin a 16 ans. Son corps, masculin, s’affirme, sous l’effet de la testostérone. C’est un adolescent doux et heureux, en proie aux questionnements de son âge mais aussi à ceux qu’implique sa nouvelle identité. Dans son entourage, chacun compose à sa manière, avec ses propres convictions, ses appréhensions, ses interrogations… Chez ses parents, le désarroi a rapidement cédé la place à l’action militante pour la reconnaissance des droits LGBT. Au lycée Manuel de Salas, réputé dans tout le Chili pour son engagement progressiste, David est accepté pour ce qu’il est par ses camarades et ses enseignants. Dans quelques mois, mon pays, profondément catholique et conservateur, doit voter une loi pour l’autodétermination de genre. Durant ce temps de cristallisation et de clivages socio-politiques, le film tisse le portrait intime de mon cousin, une petite fille qui a choisi de devenir un homme. 

- Samuel et la lumière de Vinicius Girnys (Le Lokal, Sendero Filmes - Brésil)

Synopsis :

Samuel a 6 ans et habite à Ponta Negra, un petit village sur la côte de Paraty au Brésil. Il vit dans un cadre idyllique, au rythme de la nature et semble grandir en s’épanouissant. Mais petit à petit émerge une réalité plus complexe, faite de contradictions, où se confrontent modernité́ et tradition, luxe et déchets, nature et technologie, formant un portrait du Brésil contemporain. Tandis que les poissons disparaissent lentement, l’arrivée de l’électricité et du tourisme dans le village cristallisent la déconstruction d’un paradis idéalisé.

 Somos muchas más de Julia Martinez Heimann et Natalia Laclau (CP Productions, ACA - Argentine)

Synopsis :

Au pays de Maradona, où le football est une tradition populaire aussi ancrée que les inégalités de genre, quatre destins de femmes, quatre histoires personnelles de dépassement, de lutte et de construction collective se croisent.Comment ces parcours individuels se lient-ils aux ambitions collectives de tout un mouvement qui submerge l’Argentine depuis 2015, celui des femmes, lesbiennes, travesties et transsexuelles ?

 

Ces 4 projets ont reçu le soutien de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée en partenariat avec le CNC.  

Ouverte au public, cette rencontre est plus spécifiquement destinée aux professionnel·le·s du cinéma et de l’audiovisuel, aux étudiant·e·s et aux cinéphiles.

Elle est organisée avec le soutien de La Cinémathèque du documentaire dans le cadre du projet Docs à la loupe, et en partenariat avec la Médiathèque José Cabanis.

Cliquer ici pour plus d'informations sur les rencontres organisées en partenariat avec Cinélatino, 33èmes rencontres de Toulouse. 

Cliquer ici pour vous inscrire.