17 Octobre 2019

Cahoots : projet lauréat du hackathon Hack My Art, la culture fait tomber les murs

Organisé par Occitanie films et Occitanie en scène en partenariat avec Context'Art, illusion & macadam, la Halle Tropisme, avec le soutien de l'Union européenne (FEDER), le hackathon Hack My Art, la culture fait tomber les murs s'est déroulé à Montpellier du 9 au 11 octobre 2019. Il a rassemblé 22 participant·e·s réuni·e·s en 4 équipes encadrées par 8 mentors

Au bout de deux jours et demi de travail, chaque équipe a présenté son projet le 11 octobre après-midi à un jury composé de 7 membres : Agnès Demé, responsable du service innovation, transmission et appui aux territoires pour la Région Occitanie, Anne Le Cabec, chargée de projet multimédia et communication numérique au sein du Musée Fabre, Benjamin Dimanche, co-fondateur du studio de jeux vidéos Homecoming Studio, Corinne Cartaillac, directrice de production au sein des Films d’ici Méditerranée, Olivier Courtot, co-directeur de Context’Art, Quentin Carrissimo-Bertola, secrétaire général de La Chartreuse, centre national des écritures du spectacle, et Yves Bommenel, directeur du développement d'illusion & macadam.

Le jury a souligné la grande qualité des 4 projets présentés et a désigné, comme projet lauréat, celui de l'équipe ayant travaillé sur le défi 3 : Comment créer la flamme entre l'artiste et son public ?

Intitulé Cahoots, le projet est porté par Aïda Minet, directrice de production, Elodie Moï, danseuse, Emilie Buestel, danseuse et chorégraphe, Jule Japhet, productrice et entrepreneuse dans le spectacle vivant, et Mossi Soltan, réalisateur, et il était encadré, pendant le hackathon, par Elsa Decaudin, directrice artistique et coordinatrice de PULX, et Guilhem Brouillet, coordinateur général du Réseau DOC-Cévennes. L'équipe lauréate bénéficiera d'un accompagnement de Context'Art, structure qui accompagne les intiatives de l'économie créative, pour le développement de son projet.

Présentation :

Avec le développement des outils participatifs, le public a l’opportunité de prendre une place active dans la création artistique. C’est pourquoi nous avons imaginé Cahoots, une résidence d’artiste en ligne proposant au public de participer à des projets artistiques non encore finalisés, en phase active dans le processus de création.

Cahoots prend la forme d’une plateforme en ligne accueillant des projets d’artistes venant de disciplines variées (musique, théâtre, danse…) sélectionnés pour leur capacité à générer une démarche participative en résonnance avec le projet. 

Cette plateforme met à disposition des artistes un moyen de collecter une matière spécifique (un geste, une histoire, un son, un témoignage, une image…) et/ou de rassembler des participant·e·s, public témoin, pour développer et enrichir le processus de création. La plateforme permet, par ailleurs, aux publics de devenir participant·e·s et de s’impliquer dans le processus de création. Le public peut alors enrichir des imaginaires, confier une part de soi, être en lien avec un·e artiste reconnu·e, vivre une expérience

Enjeux structurels :

Cahoots devient alors un réseau social à part entière capable d’identifier les publics, de rassembler des communautés virtuelles, de rentrer en connexion avec des territoires, in fine d’augmenter l’audience.

La plateforme s’inscrit par ce biais dans l’éducation populaire en devenant pro-active sur des territoires identifiés en amont de la création (décloisement rural, travail à l’international) ou durant l’exploitation de l’œuvre (programmation en fonction des communautés territoriales).

Là où parfois Internet recrée virtuellement des murs entre communautés, Cahoots se révèle à contre-courant et tend à retisser des liens entre les individus.