Cinéma Diagonal de Montpellier. Maison du Peuple de Balaruc-les-Bains

Ani-Maux de Sylvère Petit

A Montpellier et Balaruc Les Bains (Ecrans du Sud)

Le nouveau film de Sylvère Petit sera projeté au cinéma Diagonal de Montpellier le mardi 30 janvier à 18h, en présence du réalisateur, Serge Lalou (Les Films d'Ici Méditerranée, producteur) et Emmanuel Griffe (vétérinaire).

Le film sera également projeté à Balruc-Les-Bains, dans le cadre des programmations mensuelles Ecrans du Sud, dont la séance du 2 février, sera consacrée à la société de production, Les Films d'Ici Méditerranée.

 

Vendredi 2 février : 

Une société de production : Les Films d'Ici Méditérranée

18h30 : Ani-Maux de Sylvère Petit (France, 52', Les Films d'Ici Méditérranée, 2017)

Pour son nouveau film documentaire "Ani-Maux", Sylvère Petit nous plonge dans le quotidien des patients d'une clinique vétérinaire. Son parti pris original est de se positionner - et nous avec - à hauteur des animaux pour une expérience inédite et puissante. Ainsi, nous accompagnons Max, Smith, Lilou, Kali avec leur douleur, leur vieillesse, leurs simples bobos jusqu'à la guérison et parfois la mort. De la salle d'attente à l'opération en passant par les doutes et les rires en consultation, progressivement leurs histoires agissent comme un étrange miroir sur nous-même.

Séance en présence de Sylvère Petit

 
21h : La guerre du vin de Sébastien Le Corre (France, 52', Les Films d'Ici Méditérranée, 2016)

"Ce film est l'histoire d'un retour, après quatre décennies, sur la fusillade de Montredon-des-Corbières, coup d'arrêt porté à la révolte des « comités d'action viticoles ».
Dans les années 60/70, les viticulteurs du Midi font parler la poudre, et défrayent la chronique. Leur revendication, en marge du syndicat officiel : freiner les importations de vin, réguler le marché agricole en Europe.
Barrages routiers, affrontements avec les CRS : la tension est montée, jusqu'au jour où tout a basculé, le 4 mars 1976.
En 2016, avec cet événement comme fil rouge, je pars à la rencontre de nos vieux héros pour confronter leurs rêves d'hier à la réalité contemporaine."

Tarif : 5 euros